AccueilCatégorie
La Terre vue de l'Espace 
Affichage liste  Affichage mosaïque   
La Terre vue de l'Espace : Le CNES vous propose de découvrir la Terre grâce aux images et données spatiales prises par satellite, mais aussi prises par les astronautes depuis l'ISS.
Date
2017-12
Diaporama de quelques-unes des superbes photographies de notre belle planète Terre prises par Thomas Pesquet (astronaute français de l'ESA) lors sa mission de 6 mois à bord de l'ISS (Mission proxima)
 
Date
2015
Le littoral est surveillé et protégé grâce aux satellites. Exemple de l'utilisation des images SPOT, Pléiades et demain SWOT pour suivre l'érosion du trait de côte aquitain.
 
Date
2015
Les satellites ont permis aux glaciologues d'observer un amincissement record de 12 m/an des glaciers du Mont-Blanc dans leur partie la plus basse. Le point avec les experts du CNES : Étienne Berthier et Claire Tinel.
 
Date
2015
Focus sur l’instrument optique du satellite Sentinel 2 (bande – fauchée) et le rôle d’expert que tient le CNES dans le domaine de la validation de la qualité image. Ouverture sur la flotte des Sentinels et leur rôle dans le programme européen Copernicus.
 
Date
2014-09
D’une dimension de 1 200 hectares, les Marais de Vigueirat regorgent d’espèces animales et végétales variées : plus de 2 000 espèces y ont ainsi été recensées. Ce site naturel protégé, classé en Réserve Naturelle Nationale, est accessible par une piste qui semble mener au bout du monde. Les clos de pâturage des manades, témoignant de l’élevage réputé de taureaux et de chevaux de race Camargue, longent le chemin qui mène à ce site ouvert toute l’année aux touristes. Les paysages actuels, bien que d’aspect sauvage, témoignent d’un passé agricole et cynégétique. Ils nous montrent aussi que l’impact des activités humaines sur la nature n’est pas toujours irréversible.
 
Date
2014-09
Le site de l’Agriate est un vaste territoire de 5 514 hectares bordé de côtes sur 35 kilomètres. Par sa superficie, ce site est l’exemple même d’une politique réussie et cohérente de protection du littoral, permettant de préserver durablement l’intégrité naturelle des lieux. En amont, l’Agriate est parcourue d’une demi-douzaine de cours d’eau, dont les derniers méandres forment des marais, réserves naturelles de biodiversité. Le sentier des douaniers, qui part de Saint Florent pour rejoindre la plage de l’Ostriconi, est l’occasion de découvrir d’innombrables petites criques et plages de sable fin d’une exceptionnelle beauté, comme celles de Saleccia et du Lotu. Le site est actuellement considéré comme étant le seul désert européen en raison de son maquis aride.
 
Date
2014-09
Paysage unique où domine la présence du sel, ce chapelet de lagunes entre Montpellier et Sète offre une mosaïque de milieux naturels d’une richesse inestimable. Les étangs palavasiens, également nommés Salines de Villeneuve, constituent un complexe lagunaire de 9 étangs côtiers. À l’origine, il n’existait qu’une seule lagune qui s’est progressivement divisée en raison du comblement sédimentaire naturel et des aménagements de l’homme. Composés d’une grande diversité d’habitats naturels (lagunes, steppes salées méditerranéennes, dunes grises…), les étangs hébergent des espèces végétales patrimoniales telles les orchidées sauvages.
 
Date
2014-09
Ancrée à 15 kilomètres au large de Quiberon, Belle-Île-en-mer est la plus grande des îles bretonnes. Ici, les conditions météorologiques et les marées règnent en maître et sont à l’origine de végétations rases de pelouses et de landes. Ce paysage familier des côtes bretonnes se retrouve sur les hauts des falaises de la Pointe des Poulains, témoignant ainsi de l’exposition de ces milieux aux embruns et aux vents d’ouest.
 
Date
2014-09
Depuis la villa Noailles qui surplombe Hyères, le panorama est somptueux : on distingue le salin des Pesquiers et les Vieux salins, œuvres du soleil et du vent, mais aussi des sauniers qu’on appelait autrefois les « laboureurs de la mer ». Quadrillés de digues, de rigoles et de barrages, les salins offrent des eaux calmes en provenance de la mer. Exploités jusqu’en 1995, les salins d’Hyères offrent le charme de leur subtil nuancier, un étonnant dégradé de rouges carmin, d’orangés gorgés de soleil, de bruns sourds et d’ocres. On a répertorié dans les anciens salins pas moins de 36 habitats naturels et 20 espèces de plantes protégées. Muges, anguilles, athérines se réfugient dans l’herbier immergé qui recouvre le fond des bassins.
 
Date
2014-09
Avec la baie de Canche et celle de l’Authie, la baie de Somme forme un système d’estuaires interdépendants confrontés à des problématiques similaires : ensablement d’un côté, érosion marine de l’autre, et pour les trois, préservation des zones humides situées en arrière du littoral. Seuls des flux maritimes réguliers et disséminés au travers de la baie permettraient en effet de ralentir l’ensablement qui menace cet espace qui a longtemps été une nourricerie pour les alevins et les larves. Ce phénomène naturel semble aujourd’hui inexorable.
 
Date
2014-09
Situées au nord de l’Ile de Beauté, d’une largeur de 13 kilomètres pour une profondeur maximale de 100 mètres, les Bouches de Bonifacio composent le détroit qui sépare la Sardaigne de la Corse. Les vents éternels sont les maîtres du lieu autant qu’ils en sont les architectes. Ce bras de mer est connu des navigateurs pour la dangerosité des eaux où sont disséminés de nombreux rochers. Les courants y sont forts et brutaux. Les fonds marins, bénéficiant d’une préservation renforcée et d’une gestion attentive, ont recouvré une richesse et une diversité éclatantes, compatible avec le maintien d’une pêche professionnelle artisanale.
 
Date
2014-09
En Camargue, les vastes étendues où terre et eau se mêlent intimement concentrent une biodiversité exceptionnelle, qui résulte d’une adaptation à des conditions extrêmes d’alternance entre sécheresse, submersion, eau douce, vent et sel. Elle est le fruit des transformations successives du delta du Rhône avant de devenir la plus grande zone humide de France. La Camargue constitue une aire d’accueil particulièrement appréciée des oiseaux hivernants, qui sont plus de 120 000 à s’y réfugier chaque hiver, ce qui en fait le premier site d’accueil de France. C’est aussi le seul endroit du pays où se reproduisent les flamants roses, sur un îlot isolé au milieu des étangs, où leurs nids sont à l’abri des prédateurs.
 
Date
2014-09
L’anse de Paulilles, située entre Port-Vendres et Banyuls-sur-Mer, est l’une des plus belles de la côte rocheuse catalane. Grâce à la présence de l’usine de dynamite Nobel de 1870 à 1984, le Grand site de l’anse de Paulilles a été un lieu de travail et de vie pour cinq générations d’ouvriers. Pour préserver la beauté naturelle de l’anse ainsi que la mémoire industrielle et ouvrière, ce site a été classé par l’État en 1980. Encerclée par le célèbre vignoble du cru Banyuls-Collioure, ses trois plages sont surplombées par le phare du Cap Béar, au nord, et le Cap Oullestreil au sud.
 
Date
2014-09
Le lac de Der-Chantecoq livre un spectacle magique : un cortège de milliers de grues cendrées au vol majestueux traverse le ciel. Classé plus grand lac artificiel de France, le lac de Der-Chantecoq couvre une superficie de 4 800 hectares et comporte environ 77 km de rives. Ce lieu est particulièrement apprécié par les ornithologues et pour cause : le lac de Der-Chantecoq constitue un lieu privilégié pour plus de 270 espèces migratrices, dont certaines d’entre elles sont rares et menacées. Il abrité également une faune très variée, constituée de 200 espèces végétales.
 
Date
2014-09
Séparé du continent il y a plusieurs milliers d’années, l’archipel de Chausey est situé à 16km des côtes normandes. Ce quartier maritime de Granville vit au rythme des marées. Il compte une cinquantaine d’îlots représentant 68 hectares de terres constamment émergées. Il s’agit du plus grand archipel d’Europe. Doté d’une faune et d’une flore d’une richesse exceptionnelle, l’archipel compte plus de 500 espèces végétales inventoriées depuis le 19ième siècle et plus de 200 espèces d’oiseaux qui trouvent refuge dans les îlots dont la plupart ont un statut de réserve naturelle.
 
Date
2014-09
C’est au cœur d’une des plus belles forêts de chênes de la Région Champagne-Ardenne, que se situent les trois lacs d’Orient, d’Amance et du Temple. Creusés à partir de 1966, ces barrages-réservoir, recouvrent une superficie de 2 300 hectares. Ils ont également pour fonction de réguler le cours de la Seine et de préserver Paris des inondations. Les nombreux étangs alentour jouent un rôle primordial lors de la nidification et de la migration des oiseaux.
 
Date
2014-09
Située au cœur du Parc naturel régional de Millevaches, l’île de Vassivière, née en 1949, est la conséquence d’initiatives industrielles : la réalisation du barrage d’Auchaize et l’implantation de l’usine hydroélectrique du Mazet. Un millier d’hectares furent ainsi recouverts et huit lieux dits et hameaux abandonnés, puis engloutis. Mais le lac n’est pas un simple réservoir permettant de produire de l’électricité ; il est également un lieu de rendez-vous pour les amateurs de baignage et de nature. Le site est un splendide paysage composé d’une mosaïque de landes à bruyères et de zones humides tourbeuses, formant un écosystème humide très fragile.
 
Date
2014-09
Située entre le pourtour du Fier d’Ars et fosse de Loix, l’ouest de l’île de Ré héberge la totalité des marais salants encore en exploitation sur l’île. Depuis le XIVème siècle, cette exploitation, rendue possible par la présence de reliefs plats, a permis la création de ces paysages d’eau et de ces écosystèmes. Les marais salants constituent des réserves essentielles de biodiversité, en particulier les vasais, bassins de rétention d’eau de mer à partir desquels sont alimentés les marais. Comment l’indiquent leur nom, c’est là que l’eau se débarrasse de la vase, formant un écosystème privilégié pour les crustacés et les poissons, en particulier les anguilles. Un écomusée a été aménagé afin de faire découvrir aux touristes l’histoire de la saliculture.
 
Date
2014-09
Avec ses chaos granitiques qui donnent au littoral le relief d’une terre de légendes, Ploumanac’h est l’un des sites les plus emblématiques de la Bretagne. Ce granit s'est formé il y a 300 millions d’années ; il provient d’une remontée de magma qui s’est refroidi, puis érodé. Le temps et les éléments sculptent la pierre depuis toujours : ils ont entraîné le détachement de blocs monumentaux qui forment aujourd’hui les Sept-Îles. Ils sont également à l’origine des cuvettes et des rigoles que l’on voit. Dans cet univers minéral, les atmosphères sont changeantes. La houle, appuyée par les vents, frappe de plein fouet les côtes exposées dont les falaises sont rabotées.
 
Date
2014-09
La corniche des Maures, massif littoral boisé qui s’étend entre le Rayol-Canadel et Cavalaire, constitue, sur 5 km de rivage, la seule et dernière fenêtre naturelle où le massif des Maures plonge dans la mer, sans coupure urbaine majeure. Cette zone remarquable bénéficie ainsi d’une politique de protection particulière afin de bloquer l’urbanisation et préserver des littoraux encore sauvages et naturels. Le site, recouvert aux trois quarts par de maquis de Chêne-liège, comprend une flore composée d’espèces rares et protégées, telle que le palmier nain.
 
Date
2014-09
Propice aux légendes, le lac de Grand Lieu se caractérise par une faible profondeur et par une surface oscillant entre 2 500 et 6 300 hectares. Ses rives sont très difficiles d’accès pour la plupart. Les îlots boisés peuvent s’étaler sur quelques dizaines de mètres carrés jusqu’à quelques hectares. Parfois, sous la pression d’une crue ou d’une violente tempête, ceux-ci peuvent se déplacer de plusieurs kilomètres en quelques heures. Un tel paysage est à l’origine de nombreux mythes sur l’errance d’un cheval fantôme, l’agonie d’un géant perdu au fond d’un puits ou encore l’existence d’une mystérieuse citée engloutie par les eaux.
 
Date
2014-09
Située entre Cancale et Granville, d'une superficie d'environ 500 km2, la baie du Mont Saint-Michel constitue la plus vaste étendue française de prés salés et de polders. Elle se distingue par une amplitude exceptionnelle entre la marée haute et la marée basse -jusqu'à 15 mètres en période d'eaux vives-. Elle offre une grande diversité de milieux naturels et dévoile une faune, une flore, des lumières exceptionnelles. Îlot rocheux au milieu de grèves immenses soumises au va-et-vient de puissantes marées, à la limite entre la Normandie et la Bretagne, Le Mont Saint-Michel abrite l’abbaye bénédictine de style gothique dédiée à l'archange saint Michel, et le village né à l'abri de ses murailles.
 
Date
2014-09
Créé en 1973, au débouché des grandes gorges du Verdon, le lac de Sainte-Croix-du-Verdon, s’étend sur environ 12 kilomètres de long et 2 kilomètres de large. Ses dimensions en font le troisième plus grand lac de France. Initialement, sa création devait engloutir les villages des Salles-sur-Verdon et de Bauduen, qui furent finalement épargnés. Il s’agit d’un immense réservoir d’eau potable qui accueille également de nombreux touristes estivaux pour des activités nautiques. Les hautes gorges à l’amont et les basses gorges à l’aval abritent un écosystème composé d’une flore fragile et d’une faune rare. On y recense notamment des grands rapaces, mais aussi d’importantes colonies de chauves-souris.
 
Date
2014-09
Ce paysage se compose de quatre sites exceptionnels : -Le bois de Bernouville-Vallée de la Scie, situé entre le port de Dieppe et Varengeville-sur-Mer. -Le cap d’Ailly, unique sur le littoral haut-normand avec ses falaises instables qui glissent vers la mer. -A l’ouest, la vallée de la Saâne, qui court sur 35 kilomètres, grand ensemble écologique composé de prairies humides et de cultures présentes dans les fonds de vallée, sur les coteaux et plateaux. -A l’est, la vallée du Dun présente des reliefs doux et révèle ses coteaux verdoyants.
 
Date
2014-09
Malgré la diversité de ses sites touristiques, tels que l’île aux Oiseaux ou l’île de Malprat, le bassin d’Arcachon demeure un lieu méconnu. Cette grande lagune originale par sa taille et son fonctionnement, est largement ouverte sur le golfe de Gascogne et laisse passer plusieurs fois par jour les masses d’eau considérables que draine la marée. La presqu’île du Cap Ferret, cordon dunaire autrefois mobile, isole partiellement le bassin de l’océan. D’une hauteur d’environ 110 m, la Dune de Pilat, la plus haute d’Europe, annonce la longue plage des landes qui se poursuit jusqu’à l’embouchure de l’Adour. Le bassin abrite également le banc d’Arguin, qui se forme et se déforme au gré des saisons grâce au sable, pris ou rendu, à la Pointe du Ferret et à la Dune du Pilat.
 
Date
2014-09
Situé à une altitude de 372 m, le Léman, encore parfois appelé « lac de Genève », notamment par les anglais, est le plus vaste lac d’Europe avec ses 72 kilomètres de longueur et ses 13 kilomètres de largeur. Sa superficie abrite une trentaine d’espèces différentes de poissons. Il sert également le lieu de quartier d’hiver pour 150 000 volatiles chaque année. Réputé pour la douceur de son climat tempéré, favorable à une végétation méridionale, ainsi que pour la beauté de ses paysages, le site est devenu au XIXe siècle un lieu de villégiature prisé. Aujourd’hui situé en plein cœur d’une région dynamique et touristique, ses rives se sont rapidement urbanisées. Seuls 26 % de ses 200 kilomètres de rivage franco-suisses sont encore proches d’un état naturel.
 
Date
2014-09
Point de rencontre entre la baie de Biscaye et le massif des Pyrénées, la corniche basque représente un enjeu écologique et paysager essentiel puisqu’il s’agit du dernier espace naturel sur la côte basque française. Du fait de sa situation exceptionnelle entre montagne et mer, la corniche basque se caractérise par un paysage, où cohabitent espaces agricoles, landes et montagnes en arrière-plan . Cet espace présente ainsi une variété de milieux propices à une biodiversité insolite en Aquitaine, plutôt connue pour ses dunes et sa pinède. Située au pied même de la Rhune, la corniche basque s’étend entre le phare de Socoa à Ciboure et la commune d'Hendaye, en passant par Urrugne sur une distance de 8km.
 
Date
2014
Le CNES vient de prendre la tête du comité exécutif du CEOS, une organisation internationale dont le but est de construire un système global d'observation de la Terre pour mieux comprendre le fonctionnement du globe.
 
Date
2014
Différents lieux de la Terre vus par les satellites d'observation.
 
Date
2012
La phase cruciale de recette en vol du satellite Pléiades, en orbite depuis décembre, s'est achevée le 1er mars au centre spatial de Toulouse. Le système est désormais à la disposition des utilisateurs civils et militaires pour offrir ses meilleurs clichés de la Terre. Le journal de l'espace - JDE - Mars 2012.
 
Date
2012
Animation satellite Pléiades et images satellite de la Terre (Paris, New York, Égypte, ect. )
 
Date
2012
Lionel Perret, responsable satellite Pléiades au CNES détaille le déroulement de la recette en vol du satellite Pléiades 1A.
 
Date
2012
Présentation du programme Pléiades ; missions, conception et fonctionnement. Description de la chaîne de traitement des prises de vues effectuées par le satellite, évocation des applications.
 
Date
2012
Ce sujet court présente la contribution de Pléiades au programme SSO (Segment, Sol, Observation) lancé par la Direction Générale de l'Armement en 2005.
 
Date
2011
Version Courte, sans images en 3D anaglyphe. Séquences réalisées à partir de prises de vues du satellite Pléiades. Vues de différentes grandes villes, d'infrastructures, du désert.
 
Date
2011
Séquences réalisées à partir de prises de vues du satellite Pléiades. Vues de différentes grandes villes, d'infrastructures, du désert, suivi de séquences en 3D anaglyphe de la ville de Cannes puis de la lune.
 
Date
2011
présentation du programme Pléiades ; missions, conception et fonctionnement. Description de la chaîne de traitement des prises de vues effectuées par le satellite, évocation des applications.
 
Date
2011
description des différentes applications concrètes permises par le satellite Pléiades : - Défense. Réponse à l'accroissement des besoins militaires en imagerie spatiale, augmentation de la fréquence de revisite des zones d'intérêt, réduction du délai d'accès à l'information. - Biodiversité et bonnes pratiques environnementales. Identifier les zones à protéger en priorité grâce à la cartographie permise par les images Pléiades. Surveillance de l'application de la directive nitrate. - Haïti Catastrophe naturelles. Un satellite réactif, capable de prises de vues très précises comme Pléiades peut aider le déploiement des secours en cas de catastrophes naturelles. - Cartographie. De nouvelles perspectives en terme de cartographie, notamment urbaine. Pléiades, un outil en adéquation avec les problématiques de l'aménagement du territoire. Nouveau mode de prise de vue permet images en 3 dimensions. - Etude du littoral Arcachon. Cartographie de l'aménagement littoral permettant une meilleure gestion environnementale.
 
Date
2011
Vidéo de présentation du satellite Pléiades. Le cycle de vie du satellite est décrit au long des trois parties qui constituent ce film. Début de vie : Mise en orbite (Pléiades et ELISA) Programmation : Fonctionnement général du système Pléiades. Prises de vues : les différents modes de prise de vues permis par Pléiades.
 
Date
2011
Le premier satellite Pléiades a été lancé depuis la Guyane le 16 décembre à l'aide d'un lanceur Soyouz. Le système Pléiades permet des images satellite haute résolution sur un champs limité à 20km, sa grande agilité constitue une innovation, et doit lui permettre de répondre à des besoins multiples, civils et militaires. Rappel des objectifs de la mission avec Benoît Boissin, responsable Pléiades au CNES et Eric Boussarie, chef de projet Pléiades au CNES.
 
Date
2002
Lancement d'Ariane 1 le 22 février 1986 pour la mise en orbite des satellites Spot 1 et Viking. Vol 16 - Ariane AR1
 
Date
2001
Présentation des instruments spatiaux permettant l'observation des terres émergées : la plate forme satellitaire Spot, l'instrument Végétation ou le satellite ERS.
 
Date
2001
Le satellite Spot permet de gérer les ressources agricoles. La banque d'images de Spot permet d'étudier des phénomènes évoluant dans le temps et l'espace, le système est utile pour la défense, l'agriculture, la cartographie et le suivi de l'environnement.